Le service environnement recommande à chacun de ne rien brûler, y compris pour les personnes disposant de dérogation.

En effet, l’hiver ayant été particulièrement sec (70 % de déficit en eaux pluviales selon Météo France) et les vents étant plus fréquents, les risques d’incendie sont très élevés.

Nous comptons sur votre vigilance.