Cet article a été modifié pour la dernière fois le 9 février 2021 à 16:02

Les personnes de 75 ans et plus pourront se faire vacciner à l’Alpilium de Saint-Rémy-de-Provence à partir du mercredi 20 janvier 2021. Elles devront impérativement prendre rendez-vous avant, par téléphone au 04 90 92 99 88, à partir du lundi 18 janvier à 14h.

La ville de Saint-Rémy-de-Provence, en lien avec les professionnels de santé du territoire et la CPTS (commission professionnelle territoriale de santé) du Pays d’Arles, met en place un important dispositif de vaccination pour les habitants de la Communauté de communes Vallée des Baux – Alpilles et de Terre de Provence Agglomération.

Rendez-vous obligatoire, uniquement par téléphone
La procédure d’inscription par internet sur les plateformes nationales pouvant se révéler très complexe pour les personnes âgées, la ville a préféré mettre en place une procédure d’inscription par téléphone.
Les personnes doivent appeler le 04 90 92 99 88 à partir du lundi 18 janvier 14h.
Les jours suivants, les horaires de prise de rendez-vous seront de 9h à 12h et de 14h à 17h.
Seul ce numéro permettra l’inscription.
Les appels à d’autres numéros (mairie, Alpilium…) en dehors des jours et heures définis pour la prise de rendez-vous, ne seront pas traités.

Cette étape de prise de rendez-vous est indispensable puisqu’elle permet de commander le nombre nécessaire de doses de vaccin et d’éviter le gaspillage. Le rendez-vous permet également d’accueillir les personnes avec la meilleure prise en charge, dans de bonnes conditions de confort et de traçabilité.
Les personnes qui se présenteront à l’Alpilium sans avoir pris rendez-vous ne seront donc pas vaccinées.

Les personnes de moins de 75 ans présentant des pathologies particulières doivent contacter leur médecin traitant pour savoir si elles sont prioritaires ou non.

Patience et responsabilité
« Le nord du Pays d’Arles compte plusieurs milliers de personnes âgées et notre capacité de vaccination sera dans un premier temps de 100 à 150 par jour », prévient le maire Hervé Chérubini. « Il est évident que cette vaccination va s’étaler sur plusieurs semaines. Nous vous demandons donc de faire preuve de patience et de responsabilité dans vos démarches. »

Les villes d’Arles et de Saint-Rémy-de-Provence sont les deux premières communes à mettre en place cette campagne de vaccination dans le Pays d’Arles. « Cette initiative ne relève pas des prérogatives des communes », souligne Hervé Chérubini. « Mais face à l’urgence sanitaire, et compte tenu des très nombreuses personnes en attente d’un vaccin, nous avons préféré nous retrousser les manches et démarrer dès que possible, pour permettre à ceux qui le souhaitent de bénéficier de l’injection. C’est selon moi la seule issue crédible à cette crise qui touche tout le monde. »