Tarification, stationnement, occupation du domaine public… Afin de contribuer à la relance de la saison culturelle, du tourisme et de l’économie locale, la ville de Saint-Rémy-de-Provence a adopté plusieurs mesures complémentaires pour augmenter l’attractivité des équipements culturels et des commerces.

Fin mai, la ville avait en effet élargi la gratuité de l’entrée du Musée des Alpilles à l’ensemble des visiteurs jusqu’au 30 août 2020. Pour aller plus loin, elle a étendu cette mesure au second « Musée de France » de la commune, avec une subvention exceptionnelle attribuée au Musée Estrine qui peut à son tour proposer la gratuité durant tout le mois de juin.

Pour faciliter l’accès à ces musées et aux commerces du centre-ville, la ville étudie la mise en place prochaine de 20 000 heures de parking gratuites. Distribuées par les commerçants, ces heures pourront être consommées par les visiteurs lors de leur prochaine visite.

Les bars et les restaurants bénéficient également d’une exonération des droits de terrasse et, dans la mesure du possible, certaines d’entre elles pourront être temporairement étendues, afin de respecter au mieux les gestes barrières.

Cet investissement municipal calculé est nécessaire, pour donner toutes ses chances à une relance très attendue.