La ville poursuit la « numérotation linéaire métrique » des voies rurales, entamée en 2006. 5 nouvelles voies seront numérotées avant la fin de l’année, portant leur nombre à 210 ; il n’en restera plus que 24 pour que ce travail de longue haleine soit achevé.

D’ici la fin de l’année, les chemins de Beauchamp, de la Tapy, Garrigue-Redonne et Saint-Pierre, ainsi que la RD 30 (route de Noves), vont bénéficier de cette numérotation qui indique les distances des habitations par rapport à un point d’origine ; leur repérage s’en trouve facilité, pour les livraisons ou la mobilisation des secours par exemple.

« La numérotation métrique est une démarche qui prend du temps », explique le conseiller municipal Michel Blanc. « Après une première phase technique, consistant à repérer les habitations et mesurer le nombre de mètres séparant le début de la voie de l’habitation, avec un véhicule spécialement équipé, suit une phase de commande et de contrôle des plaques numérotées. » Après une prise de contact par courrier avec les propriétaires concernés, la ville informe la Poste, le service du cadastre (impôts) et l’Institut géographique national (IGN). Au terme de la procédure, les services techniques mettent alors en place les plaques.

Les voies de Saint-Rémy

La commune compte 271 voies : 207 communales, 15 intercommunales (CCVBA), 12 départementales, 9 privées, auxquelles s’ajoutent 13 places et 15 lotissements.

42 voies ne desservant aucune habitation, ou étant rattachées à un axe principal, elles ne seront pas numérotées.