Parc naturel régional2018-11-07T09:35:44+00:00
panneau-commune-pnr

Parc naturel régional des Alpilles

Préserver et valoriser notre patrimoine naturel

Les Alpilles subissent une forte pression immobilière et foncière. Pour préserver leur intégrité sociale, culturelle, économique et écologique, les élus de seize communes ont fait le choix de créer avec l’appui de l’Etat et de la région un Parc naturel régional.

Sur plus de 50 000 hectares, le Parc naturel est composé de seize communes du triangle d’or, cerné par la Durance et le Rhône : Lamanon, Eyguières, Aureille, St Martin de Crau, Mouriès, Maussane-les-Alpilles, le Paradou, Fontvieille, les Baux-de-Provence, Saint-Etienne-du-Grès, Tarascon, Mas-Blanc-les-Alpilles, Saint-Rémy-de-Provence, Eygalières, Orgon, Sénas.

Constitution du parc

L’agence publique pour le Conseil d’information, la gestion des Alpilles et des espaces sensibles (CIGALES) est créée en 1996. Elle se donne en 2000 pour mission d’être la structure de préfiguration du Parc naturel régional. Elle est transformée en 2003 en syndicat mixte, pour lui permettre de gérer le futur Parc. Après trois ans d’élaboration de la charte et une année de validation, le décret créant le Parc naturel régional est promulgué le 30 janvier 2007.
Le PNR prévoit d’agir sur trois grands ensembles territoriaux : les espaces naturels, agricoles et urbains. Dans chacun de ces espaces, le Parc s’engage à préserver son « pitchot trésor », à agir pour son développement harmonieux et à y encourager culture, citoyenneté et vie sociale.

Les objectifs de la charte

Le Parc naturel régional des Alpilles est un territoire qui se fixe des objectifs pour 12 ans. Ces objectifs sont inscrits dans sa charte, document de référence pour tout le territoire, qui présente le projet de développement durable élaboré par les élus, les associations, les institutionnels, les socioprofessionnels et les habitants.

Ce projet de territoire pour les Alpilles s’appuie sur cinq priorités stratégiques :

  1. La volonté de protéger, de gérer et de partager un patrimoine naturel, culturel et paysager d’exception, et de transmettre la culture provençale des Alpilles, vivante et en constante évolution,
  2. L’exigence de mener une politique ambitieuse de maîtrise du foncier agricole et urbain, comme condition du développement durable et de la mixité sociale du territoire,
  3. L’engagement de développer une économie respectueuse du territoire, dont l’agriculture est la clé de voûte,
  4. Le choix d’un tourisme durable et d’une fréquentation maîtrisée des espaces naturels,
  5. La détermination à faire de la participation et de la mobilisation des habitants et des acteurs locaux les fondements de la démocratie locale et de l’éco-citoyenneté.
Maison du Parc

La Maison du Parc : un véritable atout pour la ville de Saint-Rémy

La Maison du Parc est le résultat de plus de 10 ans de procédures et de combat de la municipalité saint-rémoise pour qu’elle voie le jour à Saint-Rémy et pas ailleurs. Elle participe au dynamisme économique et touristique local et des Alpilles, pourvoyeur d’emplois.

La construction et la rénovation se veulent exemplaires d’un point de vue du développement durable et des économies d’énergie. Au niveau de la gestion de l’argent public, la Maison du Parc est tout aussi exemplaire puisque, initialement estimé à 4 millions d’euros, le projet coûtera au final 20% de moins.

Maison du ParcAinsi les Saint-Rémois et les visiteurs peuvent venir découvrir la demeure de la Cloutière (bâtisse du XVIIIe siècle), entièrement rénovée, et profiter du jardin aménagé pour se détendre.

Télécharger la plaquette du parc
Parc naturel régional des Alpilles

2 Bd Marceau
13210 Saint-Rémy-de-Provence

Tél. 04 90 90 44 00
www.parc-alpilles.fr