Les Alpilles2018-07-03T17:26:29+00:00
alpilles

Les Alpilles

Préserver la forêt communale

La forêt couvre environ un quart du territoire de Saint-Rémy ; avec plus de 1500 hectares, c’est la plus grande forêt communale du département. Cette forêt, richesse du patrimoine naturel de notre commune, est gérée par l’Office national des forêts.

Protection

Les Alpilles sont concernées par différents périmètres de protection et de réglementation. La partie de relief calcaire des Alpilles est concernée par un site inscrit qui impose une déclaration préalable de tout projet de nature à modifier l’état ou l’aspect du site.auprès de l’architecte des bâtiments de France (constructions, démolitions, campings, pistes, etc.).
Cette même zone est concernée par le site d’intérêt communautaire Natura 2000 relatif à la directive européenne « Habitats faune flore ». Ce dispositif est principalement basé sur des actions de type contractuel pour la gestion des milieux naturels. Il impose l’élaboration d’étude d’incidence spécifique pour certains aménagements.
Un autre périmètre Natura 2000 concerne les Alpilles, il s’agit de la Zone de protection spéciale liée à la Directive Oiseaux : les mêmes dispositions sont mises en œuvre pour la conservation de certaines espèces d’oiseaux menacées.
Par ailleurs, deux arrêtés de protection de biotope (l’un pour les carrières de Glanum et l’autre pour le plateau de la Caume) réglementent les accès et les activités en raison de la sensibilité des chauves-souris et des rapaces.
Enfin, la directive Paysage concerne l’ensemble des Alpilles et de ses piémonts proches. Cette disposition liée à la loi Paysage de 1993 prévoit le respect d’orientations paysagères spécifiques notamment en matière de cônes de vue, de maintien des haies, de maintien des canaux, de zones inconstructibles, etc.

Réglementation

Chaque été, du 1er juillet au deuxième dimanche de septembre, la « zone rouge » s’applique sur les Alpilles. Un arrêté préfectoral, doublé d’un arrêté municipal, interdit formellement sous peine d’amende (135 €) de pénétrer dans le massif des Alpilles.
L’arrêté préfectoral n° 750 du 15 mai 2007 réglemente la circulation à l’intérieur des périmètres sensibles particulièrement exposés aux feux de forêts au cours de la période du 1er juin au 30 septembre. La circulation à pied ou en véhicule est interdite de 11h à 6 h du matin ou interdite en permanence selon les conditions météorologiques. L’ensemble des élus des Alpilles ont pris des arrêtés interdisant complètement la circulation dans ces périmètres du 1er juillet au deuxième week-end de septembre.

Des interventions

Toutes les interventions en forêt communale doivent recevoir l’accord de la mairie de Saint-Rémy et de l’Office national des forêts gestionnaire.
Le PIDAF (plan intercommunal de débroussaillage et aménagements forestier) est défini par le Parc naturel régional. Les travaux sont réalisés sous sa maîtrise d’ouvrage.
Chaque année, des travaux (coupe, éclaircie, pré-éclaircie, dépressage, etc) sont entrepris sur délibération de la commune. Selon les cas, ils sont subventionnés à hauteur de 50 ou 80 % (Europe, État, Région, Conseil général).
L’entretien des pistes DFCI (défense forêt contre les incendies) est financé par le Conseil général et exécuté par les sapeurs-forestiers.

Débroussaillement

La commune doit également tenir compte de ses obligations légales de débroussaillement, comme tout particulier habitant dans la zone concernée. Elle doit débroussailler 10 mètres de large de chaque côté d’un chemin. Les travaux sont entièrement financés par la commune. D’ici la fin 2007-début 2008, les trois-quarts des chemins seront remis aux normes.

Protection incendie

L’accès aux Alpilles restreint dès le 1er juin.

La préfecture des Bouches-du-Rhône définit les codes couleur indiquant l’autorisation ou l’interdiction d’accéder au massif des Alpilles pendant la saison estivale. L’accès aux Alpilles est interdit au public dès lors que le code couleur est rouge. Par ailleurs, les travaux pour les professionnels dans la zone concernée sont interdis dès le niveau orange.

acces-massifs-vert
acces-massifs-jaune
acces-massifs-orange
acces-massifs-rouge

Du 1er juin au 30 septembre, les conditions d’accès sont définies chaque veille au soir en fonction des risques.

Vous pouvez télécharger l’arrêté préfectoral pour plus d’informations, ou encore la carte des zones concernées.

Carte préfectorale d’accès aux massifs