Cet article a été modifié pour la dernière fois le 6 avril 2021 à 14:07

Suite aux annonces gouvernementales et conformément au décret ministériel n°2021-384 du 2 avril 2021, la ville de Saint-Rémy-de-Provence met en place une garderie pendant les vacances scolaires du 12 au 23 avril pour les enfants des professionnels indispensables à la gestion de la crise* de Covid-19 les lundis, mardis, mercredis, jeudis et vendredis de 7h45 à 18h à l’école Mas-de-Nicolas.

Si vous êtes concernés, nous vous remercions de bien vouloir compléter le bulletin d’inscription ci-dessous, en joignant votre justificatif d’emploi.

Si votre enfant n’est pas inscrit dans une des écoles publiques de la ville, vous devez vous rapprocher du service scolaire afin de remplir un dossier périscolaire.

Cette garderie est gratuite, seuls les repas vous seront facturés au tarif en vigueur pour la restauration scolaire.

Les enfants seront accueillis de 7h45 à 18h, en journée complète ou en demi-journée, avec ou sans repas.
Un accueil échelonné est proposé de 7h45 à 8h30 et un départ échelonné de 16h30 à 18h.

Nous vous remercions pour votre compréhension et restons à votre disposition.

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter le service scolaire au 04 90 92 70 30, par e-mail à scolaire@ville-srdp.fr

Inscription garderie











    Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité et les les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

    * Les professionnels indispensables à la gestion de l’épidémie pour lesquels une solution d’accueil doit être proposée :

    • Tous les personnels des établissements de santé ;
    • Les biologistes, chirurgiens-dentistes, infirmiers diplômés d’État, médecins, masseurs kinésithérapeutes, pharmaciens, sages-femmes ;
    • Tous les professionnels et bénévoles de la filière de dépistage (professionnels en charge du contact-tracing, centres de dépistage, laboratoires d’analyse, etc.) et de vaccination (personnels soignants et administratifs des centres de vaccination, pompiers), ainsi que les préparateurs en pharmacie ainsi que les ambulanciers ;
    • Les agents des services de l’État chargés de la gestion de la crise au sein des préfectures, des agences régionales de santé et des administrations centrales, ainsi que ceux de l’assurance maladie chargés de la gestion de crise ;
    • Tous les personnels des établissements et services sociaux et médico-sociaux suivants :
      – EHPAD et EHPA (personnes âgées) ;
      – établissements pour personnes handicapées ;
      – services d’aide à domicile (personnes âgées, personnes handicapées et familles vulnérables) ;
      – services infirmiers d’aide à domicile ; lits d’accueil médicalisés et lits halte soins santé ;
      – appartements de coordination thérapeutique ;
      – CSAPA et CAARUD ;
      – nouveaux centres d’hébergement pour sans-abris malades du coronavirus ;
    • Tous les personnels des services de l’aide sociale à l’enfance (ASE) et de la protection maternelle et infantile (PMI) des conseils départementaux ainsi que les établissements associatifs et publics, pouponnières ou maisons d’enfants à caractère social (MECS), les services d’assistance éducative en milieu ouvert (AEMO) et d’interventions à domicile (TISF) et les services de prévention spécialisée ;
    • Les enseignants et professionnels des établissements scolaires, les professionnels des établissements d’accueil du jeune enfant, les assistantes maternelles ou les professionnels de la garde à domicile, les agents des collectivités locales, en exercice pour assurer le service minimum d’accueil.
    • Les forces de sécurité intérieure (police nationale, gendarmerie, surveillant de la pénitentiaire)