Chargement Évènements

Une carte blanche est donnée au chorégraphe Pierre Droulers dans le cadre de l’exposition consacrée à son père Robert Droulers.

« FAMILLE FAMILY
Si Robert DROULERS mettait SANS TITRE à ses toiles c’est qu’il pensait que le regardeur pouvait lui en donner un, de titre, par le simple fait qu’il s’y est mis, en regard. La moitié de l’œuvre appartient à celui qui regarde (l’entièreté à celui qui voit…ahaha).
Sans Famille pourrait être le titre de l’expo annexe, dite du Petit Salon, qui investit un autre point de vue, annexe d’ailleurs.
C’est que, d’une part, Droulers, on ne sait pas trop d’où ça vient ; des recherches étymologiques hésitent entre un village du nord de la France, DOURLERS et ROULERS, petite ville belge. Mentionné dans la note (à l’intérieur de l’expo), Dourlers veut dire en wallon : un endroit vide, une clairière (jadis, la contrée fut peu à peu défrichée)
Donc à la frontière…
De plus Robert disait que la famille ce n’est pas celle du sang, la génétique, mais celle qu’on choisit par ses amitiés, amours, désirs et plutôt du côté de l’art…
Quoiqu’il en soit, l’expo du Petit salon tente d’installer un Robert éclaté, semé, ramifié de filiations probables et improbables, voire « familiales », pour le rappeler à une tendresse, tendresse des siens, des proches et de l’autre, inconnu, aimé-aimant qui entraine son œuvre partout ailleurs…
Un répertoire des objets installés est mis à disposition du regardeur pour lui permettre de faire écho avec ses préférences personnelles et parfaire ce petit voyage imaginaire, en famille sans famille, famille family quand même ! »
Pierre Droulers

Cet article a été modifié pour la dernière fois le 13 janvier 2023 à 10:08

Aller en haut