|, Aménagement|Une entrée de ville modernisée et apaisée

Une entrée de ville modernisée et apaisée

2018-11-05T09:12:14+00:0029 octobre 2018|À la une, Aménagement|

Le réaménagement de l’avenue de la Libération, du boulevard Mirabeau au lotissement des Chutes, très attendu par les Saint-Rémois, va se concrétiser à partir du mois de novembre. Il donnera un nouveau visage à cette entrée de ville très fréquentée, et permettra une meilleure cohabitation entre voitures, cyclistes et piétons.

Comme pour l’avenue Charles-Mauron, l’avenue Louis-Mistral et le chemin de la Combette, les travaux porteront à la fois sur la chaussée et en dessous.
L’objectif du projet est en effet de moderniser les réseaux d’eau potable et d’assainissement (entre le boulevard Mirabeau et l’avenue Jean-Moulin), le réseau pluvial et le réseau d’irrigation, et d’enfouir les réseaux électriques et téléphoniques. En surface, les trottoirs et la chaussée seront créés ou rénovés, et l’éclairage public modernisé et étendu avec les lampadaires basse consommation.

L'avenue de la Libération rénovée (simulation)

Une chaussée pour circulation douce
Entre l’avenue Jean-Moulin et le futur éco-hameau d’Ussol va être créée une chaussée pour circulation douce (ou « chaucidou ») pour une circulation apaisée. Il s’agit d’un aménagement de voirie dans lequel la voie centrale bidirectionnelle, pour les véhicules motorisés, est bordée de deux « rives » réservées aux cyclistes. Plus étroite, la voie centrale impose une vitesse réduite ; pour se croiser, les véhicules à moteur peuvent se rabattre ponctuellement sur les emplacements vélos (en faisant bien sûr attention !).
« Ce récent type d’aménagement permet de cumuler des aménagements cyclistes confortables et un double-sens de circulation automobile sur des secteurs à faible trafic », explique Vincent Oulet, adjoint au maire chargé des travaux.

Une chaussée à circulation douce (

Ce beau projet est mené conjointement par la ville de Saint-Rémy-de-Provence, la Communauté de communes Vallée des Baux – Alpilles (CCVBA) et le Syndicat mixte d’énergie du département des Bouches-du-Rhône (Smed 13). Le montant total des travaux est de 2,6 millions d’euros HT, subventionnés par le Conseil départemental.

Renseignements : 04 90 92 70 26 (services techniques)

TRANCHE 1 (tronçon ouest)

Descriptif des travaux
• Démolition du bâtiment situé à l’ouest du carrefour avenue de la Libération / chemin Saint-Joseph
• Reprise des réseaux AEP et EU
• Reprises partielles du réseau pluvial
• Enfouissement des réseaux secs (Enedis et Orange)
• Création d’un nouveau réseau d’éclairage public
• Reprise intégrale des revêtements (trottoirs en béton sablé et voirie en béton bitumineux)
• Création d’une esplanade devant l’entrée de la police municipale
• Déplacement du poste de transformation électrique présent devant le bâtiment de la police municipale

Phasage des travaux
• Démolition du bâtiment : novembre et décembre 2018
• Réseaux entre bd Mirabeau et l’accès au parking de la Libération : novembre et décembre 2018
• Réseaux accès au parking de la Libération : janvier 2019
• Réseaux entre l’accès au parking de la Libération et av. Édouard-Herriot : janvier à mi-mars 2019
• Travaux de voirie entre bd Mirabeau et l’accès au parking de la Libération : janvier et février 2019
• Travaux de voirie entre l’accès au parking de la Libération et av. Édouard-Herriot : mars et avril 2019

Organisation de la circulation
• Route barrée sur la portion concernée par les travaux de réseaux
• Travaux de voirie réalisée sous alternat (sauf la couche de roulement finale réalisée sous route barrée)
• L’accès au parking de la Libération (depuis l’avenue de la Libération) sera maintenu durant tout le chantier (accès depuis bd Mirabeau ou av. Édouard-Herriot suivant la position des travaux) à l’exception de la période de réalisation des réseaux au droit et sous l’accès au parking (mise en double sens de la sortie) et de la réalisation de la couche de roulement de la chaussée.

Le projet en chiffres
• 1 300 mètres linéaires de voie
• 14 500 m2 traités (voie, trottoirs, stationnements, espaces verts)
• 1 070 m linéaires de renouvellement de réseau d’eau potable
• 570 m linéaires de renouvellement de réseau d’assainissement
• 450 m linéaires de renouvellement de réseau pluvial
• montant de l’opération : 3 000 000 € HT