Cet article a été modifié pour la dernière fois le 25 juin 2021 à 12:08

Suite aux mesures sanitaires très strictes que la préfecture a envoyées le lundi 7 juin en soirée pour la Fête de la musique, la municipalité de Saint-Rémy-de-Provence a décidé de ne pas fermer le Cours à la circulation le 21 juin comme elle le fait habituellement (cela favoriserait des situations allant à l’encontre des consignes), mais de le faire le 1er juillet, jour de la Fête des terrasses organisée à l’initiative de la Région.
L’objectif est que les bars et restaurants puissent reporter au 1er juillet leurs soirées musicales, date à laquelle le couvre-feu et les limites de jauge seront en principe levées, et où la soirée sera plus profitable pour tout le monde, musiciens, professionnels et grand public.

Malgré le déconfinement progressif enclenché le 19 mai dernier, les consignes préfectorales restent très restrictives pour la Fête de la musique le 21 juin. Parmi elles :

  • le couvre-feu sera fixé à 23h et aucune dérogation ou tolérance ne sera accordée ;
  • seules les configurations assises seront autorisées, afin de faciliter la gestion de flux et éviter regroupements et attroupements qui seront encore interdits sur la voie publique ;
  • la jauge maximale autorisée pour les ERP en salle ou en plein air correspondra à 65% de la jauge sécurité incendie ;
  • les concerts impromptus des musiciens (notamment amateurs) ne seront pas autorisés afin de ne pas créer de rassemblements ;
  • les concerts dans les bars et restaurants ne seront pas autorisés dès lors qu’ils sont susceptibles d’engendrer des regroupements sur la voie publique et d’accroître les risques de contamination en intérieur (chant, instrument à vent, consommation en intérieur sans masque, risque de ne pas respecter les gestes barrières dans une ambiance festive etc.) ;

« Ces conditions ne permettant pas la tenue de la Fête de la musique dans la configuration à laquelle nous sommes habitués, la municipalité a décidé, à regret, de ne pas fermer le Cours à la circulation automobile le 21 juin », a expliqué le maire Hervé Chérubini dans un courrier adressé à l’ensemble des cafés et restaurants du centre ville.
« Toutefois, parce que nous savons combien la Fête de la musique est un évènement attendu par tous, les musiciens, les professionnels et bien sûr tous les Saint-Rémois qui apprécient de déambuler dans une ambiance apaisée, sans voiture, musicale et sereine, nous avons décidé de reporter ce dispositif au jeudi 1er juillet, date de la Fête des terrasses organisée à l’initiative de la Région. Nous créerons ainsi tous ensemble à Saint-Rémy une “Fête des terrasses en musique“. Nous permettrons ainsi que les bars et restaurants invitent des musiciens et profitent pleinement, et le public avec eux, de la levée du couvre-feu et des limites de jauge, prévue le 30 juin (selon la situation sanitaire à cette date). »

Bien sûr, dans l’absolu, cette décision n’empêchera pas d’ouvrir ou d’organiser un évènement le soir du 21 juin, mais il faudra alors respecter scrupuleusement les consignes préfectorales évoquées plus haut ; c’est ce que prévoit le service culturel de la ville, dans des lieux ponctuels très encadrés (programme à venir).

Lire le courrier du maire adressé aux bars et restaurants