Cet article a été modifié pour la dernière fois le 12 février 2021 à 17:54

Samedi 6 février a eu lieu le tirage au sort pour le choix des parcelles de l’éco-hameau d’Ussol, en présence des acquéreurs et sous contrôle d’huissier. Une réunion teintée de suspense, puis de soulagement et d’enthousiasme, pour les futurs résidents du quartier qui vivaient là un moment important dans leur parcours de vie.

Ce tirage au sort marque une nouvelle étape dans la réalisation de ce projet conçu pour permettre aux Saint-Rémois de se loger à un tarif abordable dans un environnement préservé.

Avant le tirage, le premier adjoint Yves Faverjon a rappelé l’historique du projet, qui remonte à 2010, les embûches rencontrées, les dispositions environnementales propres à l’éco-hameau (bâtiments à basse consommation énergétique…), et l’esprit recherché, celui du vivre ensemble, facilité par des espaces partagés et le regroupement des véhicules à distance des logements.

Ce quartier de 25 parcelles (21 pour des logements privés et 4 pour accueillir 8 logements locatifs sociaux) comportera également une aire de jeux, une prairie humide et des jardins familiaux. Ce quartier sera aussi un témoignage du passé historique de la commune, puisque deux places seront aménagées pour mettre en valeur les vestiges de la villa antique suburbaine qui avaient été mis au jour par l’Inrap en 2012 lors des fouilles archéologiques préventives.

À l’issue du tirage, la réunion s’est poursuivie avec une séance de questions-réponses de la part des acquéreurs, auxquelles ont répondu le premier adjoint et les agents des services municipaux concernés (urbanisme et services techniques).

Au mois de janvier, l’aménagement des réseaux (eau, assainissement, réseaux secs…) à Ussol a été achevé. Les travaux de voirie sont en cours. Les premières constructions devraient sortir de terre d’ici l’automne.