Le fonds spécifique de 100 000 euros créé par la ville de Saint-Rémy-de-Provence le 23 avril dernier, destiné à soutenir les commerçants, artisans ou auto-entrepreneurs saint-rémois en difficulté avec une aide directe, trouve déjà ses premiers bénéficiaires. Lundi 11 mai, le conseil d’administration du CCAS, qui porte le dispositif, a d’ores et déjà affecté 12 600 euros aux 8 premiers bénéficiaires proposés par la commission d’attribution.

Ce dispositif d’urgence est mené depuis son origine avec une grande réactivité : étudié dès le début du confinement, voté en conseil municipal le 23 avril, il a été ouvert aux candidatures le 30 avril. Réunie le 7 mai, la commission d’attribution a proposé d’aider 8 premiers bénéficiaires en difficulté ; ces propositions ont été validées le lundi 11 mai par le conseil d’administration. L’aide, d’un montant maximal de 1 200 euros, sera versée aux intéressés d’ici une dizaine de jours. 3 candidats ont été orientés vers les aides de la CCVBA, plus adaptées à leur situation.

« Ce dispositif inédit, propre à la commune et que nous sommes a priori les premiers à mettre en place dans le département, est déjà très sollicité par les personnes concernées », explique le directeur du CCAS Mickaël Lafontan. « Un total de 47 dossiers ont déjà été déposés à ce jour, prouvant l’utilité de cette aide. La commission se réunira à nouveau le 13 mai pour étudier les nouveaux cas (plus d’une trentaine). »

La date limite repoussée au 15 juin
Non remboursable, cette aide est principalement destinée à être versée aux gérants, artisans, auto-entrepreneurs, commerçants, qui n’ont pas bénéficié des autres aides de l’État, de la Région, du Département ou de la CCVBA (en cours de finalisation).
Le montant maximum accordé sera de 1 200 euros par personne physique, impérativement domiciliée à Saint-Rémy, et ayant créé son activité avant le 1er février 2020. La personne aidée ne devra pas avoir bénéficié personnellement du chômage partiel et devra justifier d’une diminution d’au moins 30% de son chiffre d’affaires ou de ses revenus entre le 15 mars et le 16 avril 2020.
Les personnes qui entrent dans ce cadre sont invitées à candidater avant la date limite repoussée au 15 juin 2020. Les autres personnes fragilisées qui n’entreraient pas dans ce cadre sont néanmoins invitées à se signaler au CCAS pour connaître les autres aides dont elles peuvent bénéficier.

Renseignements auprès du CCAS : 04 90 92 49 08
Accéder au formulaire de candidature en ligne