L’objectif du Grand débat national voulu par le gouvernement est de permettre à chaque citoyen de faire part de son témoignage, d’exprimer ses attentes et ses propositions de solutions autour de 4 grandes thématiques : la transition écologique, la fiscalité, l’organisation de l’État, la démocratie et la citoyenneté.

À Saint-Rémy-de-Provence, la ville a confié aux membres du Conseil des anciens, présidé par Bernard Relave, l’animation du Grand débat national. Depuis la mi-janvier, le Conseil des anciens a donc assuré deux permanences hebdomadaires au cours desquelles ils ont accueilli les contributeurs. En un peu plus d’un mois, 51 contributions ont ainsi été transcrites sur le cahier de doléances qui était également accessible au public en dehors des permanences à l’accueil de la mairie.
Ces contributions ont été envoyées le 22 février en préfecture, à la demande de celle-ci, afin d’engager le processus de la synthèse qui sera in fine transmise au gouvernement.

Une réunion ouverte à tous sera par ailleurs organisée le 8 mars 2019 à 18h30 à la salle Jean-Macé. Animée par une représentante du CNDP (Commission nationale du débat public), cette réunion permettra de faire une restitution des doléances saint-rémoises.

Les permanences du Conseil des anciens le lundi de 18h à 20h et le jeudi de 14h à 17h se poursuivent jusqu’au 15 mars.
Le cahier de doléances est également disponible à l’accueil de la mairie en dehors de ces horaires.