Cet article a été modifié pour la dernière fois le 9 février 2021 à 16:02

La ville de Saint-Rémy-de-Provence n’est malheureusement pas encore en mesure de vous communiquer la date de reprise des rendez-vous pour les vaccinations qui doivent se dérouler à partir du 3 mars. En effet, nous n’avons pas encore la certitude du nombre de doses dont nous disposerons à cette date.
Les élus et les services municipaux sont actuellement en relation étroite avec l’Agence régionale de santé. Dès que l’information sera confirmée, nous vous indiquerons quand prendre rendez-vous.

Comme l’ARS l’a demandé, les inscriptions se feront via une plateforme numérique nationale en ligne ; c’est la ville qui se chargera de la procédure, sur appel téléphonique du public au 04 90 92 99 88. Nous choisissons en effet de maintenir le standard téléphonique mis en place en janvier pour que les personnes peu à l’aise avec l’outil informatique puissent quand même se faire inscrire facilement. Dans ce but, les services municipaux ont été formés à l’utilisation du logiciel lundi matin.

640 injections par semaine
Le centre de vaccination de l’Alpilium tourne désormais à 160 injections par jour, 4 jours par semaine, et tous les acteurs impliqués préparent la suite de la campagne pour les prochaines semaines, se tenant prêts à augmenter les cadences si les approvisionnements en vaccins sont assurés durablement. Samedi dernier, les équipes mobilisées à l’Alpilium ont accueilli Gérard qui a été la 1000e personne à recevoir le vaccin depuis le 16 janvier.

Vendredi soir, le docteur François-Xavier Sudres (médecin référent du centre de vaccination) et le maire Hervé Chérubini ont reçu une vingtaine de médecins locaux pour leur présenter le centre et son fonctionnement. Les différentes procédures administratives, ainsi que les indications et contre-indications médicales leur ont été rappelées, en vue de leur future participation à la campagne.

Auparavant, c’est le directeur de l’hôpital d’Arles, Laurent Donadille, qui est venu visiter le centre. Il a tenu à signer le livre d’or dans lequel il a félicité le personnel et les soignants mobilisés pour l’organisation.