Les deux statues du mausolée des Jules, déposées le 10 octobre 2007 pendant la campagne de restauration des Antiques, ont été déplacées le 17 mars 2015 dans un nouveau bâtiment qui accueille désormais les réserves du musée des Alpilles et de l’hôtel de Sade.
Les statues ont ainsi rejoint la collection archéologique issue des fouilles de Glanum effectuées par Pierre de Brun et Henri Rolland au début du XXe siècle ainsi que l’ensemble des 10 000 références qui constituent la collection du musée des Alpilles.

Les statues des Antiques dans les réserves du musée

Ces réserves communes, qui seront également un lieu d’études et de recherches sur les objets conservés, sont le fruit d’un partenariat inédit entre la ville de Saint-Rémy-de-Provence et le Centre des monuments nationaux.

Le déplacement de ces statues appartenant à la ville libère l’hôtel de Sade où elles étaient entreposées jusqu’à il y a quelques semaines. Le reste de la collection du musée, également déplacé, a libéré les locaux de l’ancienne école de la Libération où elle était conservée.

Grâce à ce partenariat, l’hôtel de Sade pourra rouvrir au public fin juin 2015 pour une durée de 3 mois, permettant aux Saint-Rémois et aux visiteurs de redécouvrir ce site exceptionnel.