Pour protéger le lac de Peiroou situé au cœur d’un massif forestier particulièrement sensible aux incendies, la ville a renouvelé dès le 16 mai (voir l’article paru dans le Journal de Saint-Rémy n°73) l’interdiction de circulation des véhicules à moteur (trottinettes électriques incluses) sur le chemin des Espagnols, unique voie qui mène au lac.

Pour rappel, les trottinettes électriques sont considérées comme des véhicules à moteurs et n’échappent pas aux arrêtés de circulation qui s’appliquent dans les massifs forestiers ; elles sont verbalisables car non « équipées d’assistance musculaire », à la différence des vélos électriques. Les contrevenants s’exposent à des amendes à partir de 135 euros.

Cette interdiction ne s’applique pas cependant aux piétons et aux cyclistes (vélos électriques inclus), tant que les Alpilles ne sont pas classées en rouge sur la carte d’accès aux massifs des Bouches-du-Rhône ; elle ne s’applique pas non plus aux véhicules utilisés pour remplir une mission de service public, aux véhicules utilisés à des fins professionnelles d’exploitation et d’entretien des espaces naturels, aux riverains, aux personnes détenteurs de la carte de stationnement pour personnes handicapées, et aux pêcheurs détenteurs de la carte de pêche « lac de Peiroou ».

La ville remercie les Saint-Rémois et les visiteurs de bien vouloir respecter cette réglementation, pour la sécurité du public et la préservation du massif.

Voir la carte d’accès aux massifs forestiers et espaces exposés dans les Bouches-du-Rhône

Cet article a été modifié pour la dernière fois le 29 juin 2023 à 10:38