Toujours plus loin dans le développement durable ! La ville de Saint-Rémy s’est dotée d’un écodigesteur pour recevoir et transformer les déchets organiques des cantines municipales. Avec l’acquisition de cet outil écologique, financé avec le soutien du dispositif européen Leader et du PETR du Pays d’Arles, c’est une nouvelle étape que franchit la politique anti-gaspillage dans la restauration scolaire, déjà très performante.

« Nous sommes actuellement exemplaires en termes de déchets produits par nos cantines », précise Isabelle Plaud, adjointe au maire chargée de l’éducation, de la jeunesse et de la sensibilisation environnementale. « Grâce à des repas délicieux très appréciés par les enfants et un meilleur dosage des quantités servies, nous avons fortement diminué le gaspillage ces dernières années. La quantité de nourriture non consommée est aujourd’hui de 33 g par enfant en moyenne, contre 110 au niveau national (3 fois plus). »
Désormais, ces déchets organiques, environ 2,2 tonnes par an, ne sont plus jetés dans la filière habituelle mais valorisés dans l’écodigesteur, dans une logique de réutilisation en circuit court.

« Le principe d’un écodigesteur est de composter les déchets organiques en un temps très rapide : en seulement 24 heures, 100 kg de déchets deviennent 10 kg de compost », explique Thierry Vanbiervliet, coordinateur des restaurants municipaux. « À Saint-Rémy, notre compost ainsi produit va servir d’engrais biologique sur les plantations du Lycée professionnel agricole, qui en retour fournit les restaurants municipaux en huile d’olive. Tout le monde est gagnant. »
Peu de communes sont déjà dotées d’un tel équipement, ce qui conforte Saint-Rémy dans le peloton des collectivités les plus performantes en matière de restauration collective.

Cet écodigesteur a été obtenu dans le cadre du programme Leader (2014-2023). Il s’agit d’un programme d’accompagnement et de financement de projets locaux, durables et ruraux, porté par le PETR du Pays d’Arles, en partenariat avec les intercommunalités et les Parcs naturels régionaux. Le Leader est co-financé par le Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural (FEADER), la Région Sud et le PETR du Pays d’Arles.

Cet article a été modifié pour la dernière fois le 8 juin 2023 à 09:39