Afin de réduire les nuisances liées à la prolifération des pigeons, un effarouchement est prévu le mardi 29 mars 2022 (matin et début d’après-midi), sur la place Jules-Pellissier. Un fauconnier professionnel interviendra pour éloigner les populations de pigeons, en faisant voler ses oiseaux pour signifier la présence de prédateurs sur place. Aucun oiseau ne sera blessé.

Originaire des milieux rocailleux et adapté à la vie en milieu urbain, le pigeon est un élément de nature en ville, mais ses rassemblements engendrent des désagréments significatifs (bruits, déjections…), qui incommodent notamment les riverains.

Maintenir une population réduite et saine
Si la commune a opté pour une cohabitation avec cet oiseau, il appartient au maire, dans le cadre de ses pouvoirs de police, de mettre en œuvre les moyens permettant de réguler leur prolifération, en agissant sur les facteurs causant la surpopulation et en limitant les concentrations dans les secteurs les plus denses.

Le principe de l’effarouchement par la fauconnerie est de confronter les pigeons à leur prédateur naturel afin de provoquer leur dispersion et leur délocalisation. Il s’agit d’un moyen de lutte efficace.

Afin de contribuer au maintien d’une population réduite et saine, il est rappelé que le nourrissage des pigeons sur la voie publique est interdit (arrêté municipal n°SG 2019-6). Le service de propreté urbaine intervient tous les matins pour nettoyer les déjections, merci de respecter leur travail !

Cet article a été modifié pour la dernière fois le 20 avril 2022 à 16:44