Effective depuis le vendredi 31 janvier 2020 à minuit, la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne entraîne la perte du droit de vote et d’éligibilité aux élections municipales et communautaires 2020. Aucune période de transition n’est prévue.

L’Insee procède dans le Répertoire électoral unique (REU) à la radiation des Britanniques inscrits sur les listes électorales. Lors des prises de candidatures pour les élections des 15 et 22 mars, une liste qui présenterait un candidat ressortissant britannique se verrait refusée.

Les citoyens britanniques ayant une double nationalité (avec un autre pays européen, dont la France) doivent se réinscrire avant le 7 février avec leur pièce d’identité de cet autre pays.

En savoir plus… (site du ministère de l’Intérieur)