Le déconfinement progressif est enfin engagé. Voici un petit guide de ce qu’il est possible de faire (ou de ne pas faire) à compter du 11 mai 2020.

Services municipaux

  • La plupart des services de la mairie rouvrent. Vous devez être équipé(e)s d’un masque lorsque vous pénétrez dans un bâtiment public.
  • La bibliothèque municipale Joseph-Roumanille propose un “drive” à partir du mardi 19 mai (voir article dédié).
  • Le musée des Alpilles devrait reprendre une activité publique à partir du 2 juin (sous réserve de l’autorisation préfectorale).
  • Le Liber’espace rouvre ses portes. La restitution des cartes d’identité est organisée au moyen d’un “drive” (voir article dédié).
  • Les spectacles de la saison culturelle sont annulés jusqu’à nouvel ordre.

Pour plus d’informations, vous pouvez télécharger le plan de reprise d’activités en cliquant ici.

Communauté de communes

  • La déchèterie : ouverte à Saint-Rémy du jeudi au samedi de 8h à 12h et de 14h-16h30 (voir article dédié)
  • L’office de tourisme : tous les matins du lundi au samedi de 9h30 à 12h30
  • Siège administratif : fermeture exceptionnelle vendredi 22 mai et lundi 1er juin 2020
    Sauf changement des modalités d’accueil entre temps, les bureaux et standard téléphonique réouvriront le jour ouvré suivant aux horaires ci-dessous :
    Accueil du public au siège de la CCVBA : de 9h à 12h, du lundi au vendredi
    Accueil téléphonique de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 16h30, mêmes jours

Déplacements

  • Chacun peut de nouveau circuler sans attestation avec, s’il est en voiture, un justificatif de domicile tel qu’un chéquier, une pièce d’identité, un justificatif d’assurance de la voiture, une facture.
  • En revanche, les déplacements au-delà de 100 km à vol d’oiseau de son lieu de résidence actuel sont interdits, sauf si ces 100 km se font au sein d’un même département.
    Des dérogations sont possibles pour des motifs professionnels ou familiaux impérieux comme un décès, l’assistance à une personne vulnérable ou l’exercice par exemple de son métier de transporteur.
    L’attestation dérogatoire sera disponible sur le site du gouvernement ou du ministère de l’Intérieur.
    Des contrôles seront effectués dans les gares, aérogares, sur les routes et les autoroutes et l’amende sera de 135€ pour les personnes qui ne seraient pas en règle.
  • La réservation des trains est obligatoire et l’occupation plafonnée à 50% des places.
  • Le port du masque est obligatoire pour les usagers de 11 ans et plus dans les transports en commun, les trains, les taxis, VTC et véhicules de covoiturage (en absence de protection physique séparant le conducteur du passager) et les avions.
  • Une amende de 135 euros est attribuée en cas de non-port du masque, d’accès à un TGV sans réservation ou en cas d’utilisation des transports de la région Ile-de-France aux heures de pointe sans attestation de l’employeur.

Le vélo

L’État a mis en place un plan de 20 millions d’euros pour prendre en charge :

  • les réparations et remises en état des vélos, à hauteur de 50 euros d’un montant hors taxe, auprès de réparateurs référencés ;
  • les formations gratuites pour apprendre à circuler en sécurité, avec un moniteur expérimenté.

La liste des réparateurs engagés dans la démarche et des moniteurs agréés est accessible sur cette plateforme en ligne.

Activités

Il est à présent possible de :

  • pratiquer un sport individuel en extérieur ;
  • vous rendre à nouveau dans les parcs et jardins ;
  • vous rendre dans les forêts (voir plus bas) ;
  • vous rendre dans les lieux de cultes, qui resteront ouverts. Ils n’organiseront cependant pas de cérémonie, au moins jusqu’au 2 juin ;
  • vous rendre aux cérémonies funéraires qui resteront limitées à 20 personnes ;
  • vous rendre dans les cimetières ;
  • participer à des rassemblements limités à 10 personnes. Un nouveau seuil pourra être défini fin mai.

Cependant :

  • vous ne pouvez pas pratiquer de sport dans les lieux couverts, ni de sport collectif, ni de sport de contact (la liste précise est diffusée par le ministère des sports) ;
  • les plages, lacs, bases nautiques, sont inaccessibles – sauf demande des maires effectuées aux Préfets et indiquant les mesures de distanciation physiques prises. Une décision sera prise fin mai ;
  • les manifestations de plus de 5000 participants (sportives, culturelles, etc.) ne pourront pas se tenir avant le mois de septembre ;
  • la saison actuelle des sports professionnels dont le football ne reprendra pas ;
  • les mariages continueront d’être reportés, sauf urgences ;
  • la décision des conditions de réouverture des cafés et restaurants sera prise à la fin du mois de mai.

Le respect par chacun d’entre nous de ces règles contraignantes est important : notre santé collective en dépend !

Les personnes âgées et vulnérables sont invitées (sans obligation ni besoin d’attestation) à respecter les règles similaires à celles imposées durant la période de confinement, et donc à limiter leurs contacts et leurs sorties.

Les personnes qui rendent visite à ces personnes doivent respecter les précautions nécessaires à la préservation de leur santé fragile.

Réouverture des Alpilles et des accès aux lacs : les recommandations du Parc

  • Je respecte la propriété de l’endroit où je vais, la plupart des espaces naturels ne sont pas des espaces publics mais des espaces privés où le passage est toléré.
  • Je suis discret pour ne pas effrayer la faune particulièrement sensible au dérangement en cette période de l’année et après plusieurs mois d’absence de présence humaine.
  • Je tiens mon chien en laisse (attention, les chiens sont interdits dans les réserves naturelles et certains autres sites soumis à règlementation spécifique, je me renseigne avant de partir).
  • En restant sur les sentiers balisés, je participe à protéger les espaces naturels en limitant le piétinement de la flore et le dérangement de la faune en pleine période de reproduction.
  • Je respecte le travail des bergers et la présence des troupeaux, en les contournant largement.
  • Je veille à laisser ces espaces comme je les ai trouvés : je ne ramasse ni fleurs et plantes, ni minéraux ou fossiles. Je rapporte avec moi tous mes déchets.
  • Attention, dès le 1er juin nous entrons en période de risque incendie : je me renseigne avant de partir sur le niveau de risque et l’autorisation d’accès aux massifs.
  • Je n’oublie pas de m’équiper d’une tenue et de chaussures adaptées et je prends de l’eau avec moi (dans une gourde réutilisable bien sûr !
  • Dans la nature, comme en ville, je respecte les gestes barrières pour limiter la propagation du COVID-19.