Dans son édition du vendredi 13 novembre, le journal La Provence fait un compte-rendu du conseil municipal du mardi 10 novembre dans lequel il évoque « la création de 11 emplois au sein de la mairie » de Saint-Rémy-de-Provence. Il s’agit d’un raccourci trompeur sur la nature des emplois en question.

En effet, la très grande majorité de ces postes concernent des renouvellements de contrats. Plusieurs agents titulaires ont récemment quitté leur poste pour des départs en retraite ou des évolutions de carrière dans la collectivité ou dans d’autres structures. Selon une pratique très courante et très classique dans les collectivités, ils sont souvent remplacés dans un premier temps par des agents non titulaires, soit pour rapidement pourvoir à leur remplacement (parce que le recrutement d’un fonctionnaire peut prendre du temps, souvent entre 6 et 8 mois), soit parce qu’il peut être difficile de trouver un titulaire avec les compétences attendues (comme les chauffeurs poids-lourds).
« Ces emplois existent déjà mais nous devons délibérer pour recruter des remplaçants ; en aucun cas ce ne sont des créations nettes d’emploi » explique Florine Body-Bouquet, adjointe au maire chargée du personnel communal.

Un autre de ces emplois concerne le poste d’un agent qui va remplacer un adjoint technique rendu indisponible car affecté à la nouvelle équipe d’intervention rapide qui doit entrer en service ces prochains jours.

Par ailleurs, 4 des 11 emplois « créés » nous sont imposés : il s’agit de 3 agents recenseurs que la ville recrute chaque année sur un période de un mois et demi, et du poste d’éducateur de jeunes enfants à mi-temps, imposé par la Protection maternelle infantile (PMI).

« L’abstention de l’opposition sur cette délibération relève de la pure posture politique », dénonce Yves Faverjon, premier adjoint au maire. « N’importe quelle commune de la taille de Saint-Rémy, par le nombre d’agents qu’elle compte, est amenée à effectuer en permanence ce type de remplacements qui répond aux parcours de vies normaux du personnel, avec des évolutions de carrière, des mobilités, des départs en retraite, etc. »